L'Assomption (L'Assomption-de-la-Sainte-Vierge)

Paroisse: L'Assomption-de-la-Sainte-Vierge
Municipalité: L'Assomption
MRC/Territoire équivalent: L'Assomption
Diocèse: Montréal
Adresse: 153, rue du Portage, L'Assomption
Coordonnées: 45.825269, -73.424056
Ouverture des registres: 13 septembre 1724

Histoire:
Comté de l'Assomption. Diocèse de Montréal. Les registres de cette paroisse s'ouvrent en l'année 1724, année de la nomination du premier curé résidant. La paroisse portait primitivement le nom de «Saint-Pierre-du-Portage». L'érection canonique semble avoir été faite sous ce vocable. Lors de l'érection de la municipalité en 1845, la Gazette du Canada s'exprimait ainsi: «La municipalité de l'Assomption, comprenant la paroisse de «Saint-Pierre-du-Portage-de-l'Assomption», telle que canoniquement érigé», etc. Érection canonique: 21 novembre 1835. Érection civile: 18 juin 1845. Le territoire de cette paroisse comprend une partie des seigneuries de Saint-Sulpice et de l'Assomption. Pour description, voir M. et P. de Deschamps, pages 69, 410 et 1112. La municipalité de la paroisse de l'Assomption a été érigée en vertu de l'Acte 8 Vict. chap. 40, le 1er juillet 1845. La ville de l'Assomption a été érigée en vertu du Code municipal, le 1er janvier 1888. La paroisse fut placée sous le patronage de saint Pierre en souvenir du premier curé, l'abbé Pierre LeSueur, sulpicien, qui la desservit de 1724 à 1742, et on disait alors: «Saint-Pierre-du-Portage-de-l'Assomption». On trouve ensuite dans les registres de la paroisse: Saint-Pierre-du-Portage, Saint-Pierre-de-l'Assomption, puis le nom actuel de L'Assomption. Le nom de Portage vient de ce que les sauvages, pour s'exempter de faire le tour de la presqu'île où est bâti le village, faisaient portage; c'est-à-dire qu'ils traversaient la presqu'île en traînant leurs canots. Pop. 2,400. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.65)